Conférence au British Museum

Les membres de l’équipe Introspect, Ronan Gaugne et Jean-Baptiste Barreau, ont fait une présentation à la conférence 3D Imaging in Cultural Heritage à Londres le 9 et 10 novembre 2017. Ils ont pu exposer un des cas d’étude du projet qui porte sur une tombe à char de Warcq avec un crâne de cheval. Les chercheurs ont procédé à l’analyse au Ct-Scan, à la photogrammétrie, à l’impression 3D ainsi qu’à l’intégration de la réalité mixte.

Titres des conférences :

« Lift the Veil off the Block Samples from the Warcq Chariot Burial (Ardennes, France) : CT-scan, Photogrammetry, 3D Printing and Mixed Reality »

« Post-Mortem Practices in the Mesolithic of Brittany : A Multi-Modal Digital Approach »

Lien vers le site de la conférence

Publié dans Actualités

Opération Wampum

L’équipe de Québec s’est réunie à Rennes lundi le 6 novembre, pour commencer les analyses sur les wampums abénakis et huron-wendat. Vendredi dernier, les ceintures ont tout d’abord été récupérées à la Cathédrale de Chartres puis amenées au Musée des Beaux-Arts de Rennes. Lundi matin, les wampums ont finalement été acheminés à Mordelles dans les locaux de BCRX – Image ET pour leurs analyses aux rayons X. Lors des acquisitions, les archéologues s’attardent en parallèle aux observations techniques et technologiques ainsi que la préparation des éléments à étudier plus précisément au microscope 3D. Ce processus sera en cours jusqu’au mercredi le 8 novembre. Des acquisitions par photogrammétrie et lasergrammétrie sont prévues pour les jours suivants.

Historique

Ces deux wampums ont été conservés à la Cathédrale de Chartres depuis qu’ils ont été offerts par les Abénakis et les Hurons-Wendats au XVIIe siècle. Ils avaient été envoyé comme vœux de consécration à la Vierge de Chartres par l’entremise du Père jésuite Martin Bouvard pour les Hurons-Wendats et par l’entremise du Père Vincent Bigot de la mission d’évangélisation des Abénakis. Les wampums sont constitués de perles de coquillages blanches et mauves ainsi que des perles de verre blanches et noires, enfilées dans les lanières de cuir et bordées par ce qui serait des épines de porc-épic tressées. Les wampums étaient utilisés pour des traités diplomatique entre les Nations autochtones en Amérique du Nord. Il est intéressant de pouvoir constater, par ces artéfacts exceptionnels, le métissage culturel entre ces Nations et les religieux français qui venaient les évangéliser.

Les analyses en cours permettront de déterminer les techniques de fabrication, les matériaux utilisés et il sera possible de comparer les perles des ceintures à celles mises au jour dans les ateliers de production découverts lors des fouilles archéologiques à Odanak au Québec. En plus de produire ces nouvelles connaissances, la modélisation 3D sera possible pour une éventuelle reconstitution virtuelle.

Ce qui est écrit sur les Wampums :

Huron-Wendat :

VIRGINI PARITVRAE – VOTVMHVRONVM (qui signifie : Voeu des Hurons à la Vierge qui doit enfanter)

Abénakis :

MATRIVIRGINI ABNAQUAEI’ D’ D’  (qui signifie : Don des Abénakis à la Vierge mère)

_______

Suivez l’Opération Wampum sur Instagram !

Publié dans Actualités

L’équipe de Québec se prépare

L’équipe de Québec prépare en ce moment son séjour à Rennes qui se fera du 6 au 17 novembre 2017.

Cette expédition a pour objectif de réaliser la numérisation 3D des wampum abénakise et huronne-wendat actuellement conservées à la Cathédrale de Chartes. Elles seront acheminées à Rennes pour l’occasion et numérisées chez Image ET au CT-scan. Grâce à l’expertise et la collaboration de nos chercheurs, il sera possible de documenter plus en détail la technique de fabrication ainsi que des types de matériaux utilisés. Le résultat des analyses sera divulgué au courant de la deuxième semaine auprès des représentants des deux nations, qui seront sur place pour l’occasion, ainsi que des représentants de la cathédrale de Chartes et des Monuments Nationaux. Mme. Florence Bénédict, conseillère au conseil de bande d’Odanak, représentera la nation Abénakis et M. Stéphane Picard, archiviste, représentera la nation Huronne-Wendat.

 

 

Publié dans Actualités

Visite de l’équipe de Rennes au Québec

Wendake, chutes Kabir Kouba
De gauche à droite : Théophane Nicolas, Valérie Gouranton, Pierre Francus et Ronan Gaugne

Une délégation de Rennes est venu au Québec rencontrer les partenaires canadiens. Une dizaine de jours bien chargés leur a permis de visiter Montréal, Odanak, Trois-Rivière, Québec et Wendake :

  • 25 août : Présentation et visite du département d’Anthropologie de l’Université de Montréal avec Michelle Drapeau, Isabelle Ribot, Andrian Burke et étudiants intéressés. Visite du Musée d’archéologie de la Pointe à Callière et courte présentation avec Louise Potier


 

 

 

 

 

 

 

  • 26 août : visite du Musée des Sciences, discussion avec Michelle Bélanger, directrice

  • 27 août : visite du Musée des Abénakis et de la réserve avec Mathieu O’Bomsawin

  • 28 août : visite des laboratoires lourds de l’INRS-ETE avec Pierre Francus

  • 29 août: Visite de l’îlot des Palais et projet Artéfact Urbain

Visite du Laboratoire de vision et systèmes numériques de l’Université Laval avec Denis Laurendeau

  • 30 août : Présentation du projet au Conseil de la Nation Huronne-Wendat et visite du Musée

 

Publié dans Actualités

Fouilles en cours chez les Abénakis

L’archéologue Geneviève Treyvaud, en collaboration avec le Musée des Abénakis, faisant tous deux parties du projet Introspect, font actuellement des fouilles dans la communauté autochtone d’Odanak au Centre-du-Québec.

Consultez l’article de Radio-Canada :

Des découvertes intéressantes lors de fouilles archéologiques à Odanak

Deux personnes qui fouillent dans la terre

16 août 2017 Photo : Radio-Canada/Anne-Andrée Daneau

Personne qui fouille dans la terre

Photo : Radio-Canada/Anne-Andrée Daneau

Publié dans Actualités

Lancement d’Artéfact Urbain dans la ville de Québec

Introspect est fier partenaire du projet Artéfact Urbain qui vient de voir le jour dans les rues du Vieux-Québec ce lundi 3 juillet 2017. Les vitrines installées près des cinq lieux partenaires (Îlot des Palais, Monastère des Augustines, Séminaire de Québec et Laboratoires d’archéologie de l’Université Laval, Cathédrale Holy Trinity et Morrin Centre) propose une mise en valeur du patrimoine archéologique de la ville. Les conditions extérieures ne permettant pas d’exposer plusieurs artéfacts, le scan 3D et la reproduction des objets a pu être réalisé grâce à la collaboration de l’INRS et de Aaron Bass.

Louis-Frédéric Daigle et Mathieu Des Roches du Laboratoire multidisciplinaire de tomodensitométrie de l’INRS ont réalisé les scans au rayons X des objets permettant, d’une part, leur analyse scientifique et d’autre part, leur reproduction avec une imprimante 3D. Une collaboration multidisciplinaire riche, permettant une diffusion à un plus large public grâce aux nouvelles technologies.

Artéfact urbain from Jeanne Couture on Vimeo.

Publié dans Actualités

Réalité augmentée au Musée des Abénakis

Le Musée des Abénakis, un des partenaires du projet Introspect, vient de mettre en place une application de réalité augmentée mettant en valeur les découvertes archéologiques et historiques dans leur secteur :

Site web du Musée des Abénakis : http://museedesabenakis.ca/data/?lang=fr 

Publié dans Actualités

Présentation aux Journées Scientifiques Inria

Le  16 juin, Théophane Nicolas (Inrap) présente le projet INTROSPECT aux Journées Scientifiques Inria, à Sophia Antipolis, dans le cadre d’une session « Le Numérique en Culture » http://journees-scientifiques2017.inria.fr/francais-programme/

Publié dans Non classifié(e)

Présentation d’Introspect à Lyon

Le 9 juin, Théophane Nicolas (Inrap) a participé aux journées du Réseau Thématique Pluridisciplinaire du CNRS INEE « Tomo3D », à Lyon, où il a présenté le projet INTROSPECT.
Le réseau TOMO3D : http://rtptomo3d-inee.cnrs.fr

 

Publié dans Non classifié(e)

Fouilles archéologiques au site de Beg-Er-Vil

Le 6 juin, Théophane Nicolas (Inrap), Ronan Gaugne (Université de Rennes 1/IRISA/Inria) et Jean-Baptiste Barreau (CNRS/CReAAH) ont rejoint Grégor Marchand (CNRS/CReAAH) en compagnie de l’anthropologue Rozenn Colleter (Inrap) pour une réunion de travail sur le site archéologique de Beg-Er-Vil. Ce site en cours de fouille constitue un cas d’étude important du projet INTROSPECT. Les dernières fouilles ont permis de découvrir le reste d’une hutte circulaire d’environ 9 m². Des petites pierres plantées indiquent la position des cloisons. Au centre de la hutte, un énorme foyer en fosse d’1,50 m de diamètre et de 30 cm de profondeur a également été découvert.

Découvrez le site virtuellement ici !

Publié dans Non classifié(e)